Le cyclisme aidera certainement à réduire la graisse corporelle globale, mais comme tout autre sport, il faut faire des efforts et ne pas s’attendre à un miracle. Cependant, faire du vélo peut tout à fait apporter beaucoup de bien à celui qui le pratique.

Le vélo brûle les calories

Le vélo est une forme populaire et efficace de cardio. Non seulement il permet d’accélérer le rythme cardiaque, mais il brûle aussi une quantité importante de calories. Selon la taille, une heure de cyclisme modéré peut brûler entre 470 et 745 calories, et une heure de vélo vigoureux peut brûler entre 590 et 930 calories. La combustion d’une haute teneur en calories aidera tout individu à commencer à brûler les réserves de graisse dans son corps, y compris la graisse de son ventre, mais à condition de manger raisonnablement.

Sauve la planète

Vingt vélos peuvent être garés sur la place d’une seule voiture. Il faut environ 5%
des matériaux et de l’énergie utilisés pour construire une auto pour fabriquer un vélo, et ce dernier ne produit aucune pollution. Ce véhicule est aussi très efficace. Un utilisateur va trois fois plus vite que quand il marche pour la même quantité d’énergie. Et concernant le rapport de poids, un individu est six fois plus lourd que son vélo, mais une voiture est 20 fois plus lourde que celui-ci. Les vélos électriques sont également de bons moyens de sauver la planète. Ce comparatif des vélos électriques peut être utile pour dénicher le modèle idéal.

Pour vivre plus longtemps

King’s College London a comparé plus de 2400 jumeaux identiques et a constaté que ceux qui faisaient l’équivalent de seulement trois promenades de 45 minutes par semaine étaient  » biologiquement plus jeunes  » de neuf ans, même après avoir écarté les autres influences, comme l’indice de masse corporelle (IMC) et le tabac. « Ceux qui font régulièrement de l’exercice sont nettement moins exposés aux maladies cardiovasculaires, au diabète de type 2, à tous les types de cancer, à l’hypertension artérielle et à l’obésité « , explique le Dr Lynn Cherkas, qui a mené les recherches. « Le corps devient beaucoup plus efficace pour se défendre et régénérer de nouvelles cellules. »

Les cyclistes sont appréciés par leur patron

Les cyclistes sont en général bien à l’aise dans leur environnement de travail, et cela implique que leur patron apprécie leurs performances. Une étude menée auprès de 200 personnes par l’Université de Bristol a révélé que les employés qui faisaient de l’exercice avant le travail ou à l’heure du déjeuner amélioraient leur gestion du temps et de la charge de travail, ce qui augmentait leur motivation et leur capacité à gérer le stress. L’étude a également révélé que les travailleurs qui s’exerçaient estimaient que leur rendement interpersonnel était meilleur.

En bref, faire du vélo présente des avantages directement sur le physique, mais aussi dans différents domaines comme l’environnement et le développement personnel.